facebook twitter

Anna Jane McIntyre

Démarche artistique

Je suis une artiste avec une pratique ancrée dans le féminisme. J’ai une approche interdisciplinaire et travaille avec le dessin, la sculpture, l’installation, la gravure, le costume, le récit, la performance ainsi que le micro-activisme. Mon travaille examine la façon dont les gens perçoivent, créent et maintiennent leurs notions d’eux-même à travers des signaux visuels et comportementaux.

Mes projets peuvent incorporer de la performance en direct, des enseignes commerciales, des forêts intelligentes, de la sculputure kinétique, le toucher, la lumière, des sons et des odeurs, alors que j’explore la façon dont les gens déchiffrent l’expérience. J’examine les concepts d’illusion et de spectacle, les rôles d’interprète et d’observateur, l’ombre et la lumière, les indicateurs de pouvoir, les politiques du silence, ainsi que comment créer quelque chose à partir de rien comme moyens de comprendre comment la société définit et maintient les normes culturelles. Mes oeuvres précédentes comprennent des superhéros noirs aux costumes élaborés, des revues d’histoire illustrées, des tables de baby-foot féministes, des hommages aux oubliées, ainsi que des collages chimériques de techniques mixtes d’historiques surréalistes rassemblant le folkore britannique, trinidadien et canadien. Mes projets sont toujours une mixture de médiums et de philosophies. J’épouse le terrain trouble que constitue le continuum philosophiquement riche de tenir des points de vue opposés en simultanée.

Esthétiquemment parlant, mon travail vise à combiner diverses influences culturelles (trinidadiennes, britanniques et canadiennes) en juxtaposant des matériaux familiers dans des formes et usages novateurs. La fusion ludique de matériaux dénnote de la nature active de la négociation de la culture, ainsi que des contradictions pouvant exister parmi nos définitions de nous-même.   

Mon travail s’étage en signification et en intention, avec plusieurs négociations visuelles de normes culturelles. Les installations procurent un environnement avec des règles incertaines. Les spectateurs doivent se mettre à l’aise selon leur propres termes. Les projets explorent l’oral, l’historique, le contemporain, l’imaginaire, l’imprévu, l’inconfortable, des clichés, les réalités autant mondaines qu’extraordinaires des temps modernes. Je cherche à créer une oeuvre qui reconnaît le passé et le présent, et qui imagine un rêve surréel de ce qui est à venir.

Accueil